Madatopinfo

 Flash Info

UN HOMME DE DIEU D’ IHAZOLAVA A TIRE SA REVERENCE

UN HOMME DE DIEU D’ IHAZOLAVA A TIRE SA REVERENCE


Posthume! Le Frère Mauril d’Ihazolava, district d’ Ambatolampy vivant seul aux montagnes d’Ankaratra rejoint l’éternel, ce vendredi 17 Avril. Grâce à un prêtre originaire d’Ihazolava, je, en tant que journaliste correspondant d’une presse étrangère ai la chance d’effectuer une interview exclusive avec ce Grand Religeiux solitaire aux zones plus froids et plus de brouillard d’Ankaratra . C’était un premier vendredi du mois où les chrétiens du district ecclésiastique d’Ihazolava participaient chaleureusement à la messe au Sacré-coeur de Jésus ou « Zoma voalohany » que cet homme d’église a accordé cette interview. Au fond, c’était une vocation exceptionnelle que ce Religieux a vécu tout au long de sa vie de se consacrer totalement à Dieu aux hautes motangnes forestières d’Ankaratra. Il a prôné le silence et la solitude. Il parvenait à dire devant notre dictaphone ces deux phrases-clefs : « Le silence de l’homme, c’est la liberté de Dieu; la liberté de l’homme, c’est le silence de Dieu »;  » Je suis solitaire mais vous êtes et que vous devriez être solidaires. » Sa famille, ses riverains, les presbyteres d’Ihazolava, les soeurs de St Joseph d’Aouste et sa congrégation lui procurent sa nécessité quotidienne. Frère Dadafara Mauril suit au cours de sa vie terrestre le chemin solitaire de St-Bernard et le carême, la quarentaine de Jesus. Le Seigneur l’appelle durant cette octave pascale, et que son âme repose en paix avec le Christ ressuscité. Notons que, quand le PRM a annoncé le cas contaminé des coronavirus à Madagascar, voyant les drames aux pays étrangers, j’ai pensé que seuls les religieux cloîtrés et solitaires comme Frère Mauril auraient plus de chance. Merci à la presse écrite Gazetiko.

septembre 2020
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930