FORMATION DES FORMATEURS DU PROJET FANOA, DU ROHY : La stratégie de l’éducation et de la communication électorale focalisée sur les citoyens s’accélère | Madatopinfo

Madatopinfo

FORMATION DES FORMATEURS DU PROJET FANOA, DU ROHY : La stratégie de l’éducation et de la communication électorale focalisée sur les citoyens s’accélère

FORMATION DES FORMATEURS DU PROJET FANOA, DU ROHY : La stratégie de l’éducation et de la communication électorale focalisée sur les citoyens s’accélère

FORMATION DES FORMATEURS DU PROJET FANOA, DU ROHY : La stratégie de l’éducation et de la communication électorale focalisée sur les citoyens s’accélère
mai 03
10:58 2018

La stratégie d’éducation et de communication dans le cadre du projet « FANOA » qui est essentiellement focalisé sur les citoyens. C’est pour cela que les actions et les renforcements de capacité sont focalisés sur les organisations entrées à la base et qui travaillent au plus près de la population. Pour perpétuer bien cette tâche immense, le mouvement ROHY, à travers le projet «FANOA» a tourmenté sa formation des formateurs sur cette éducation et communication en matière de l’élection, qui a eu lieu au SAF FJKM Isoavina, Ambanintsena, du lundi 23 au mercredi 25 April dernier.
Les 25 participants, issues de toutes les régions d’interventions du projet restent prêts à leur mission de partage de la présente formation aussi bien à tous les responsables des diverses associations communautaires de bases qu’à la population locale qu’ils acheminent à côtoyer. Les responsables au sein du projet précisent que ces 25 sortants du triduum de formation d’Ambanintsena formeront 75 animateurs des communautés de bases tels les personnels de la santé, de l’enseignement, les leaders d’opinion. Ces derniers, à leur tour, perpétueront cette andragogie d’animation et d’éducation électorale à leur famille, leurs colocataires, aux citoyens de leur secteur professionnel, religieux… Cette animation à la communauté des bases illumine les citoyens à voter en élevée lucidité pour leur bon choix, en bonne connaissance pour bien tenir compte de l’importance de ce choix et surtout en pleine conscience d’une élection responsable d’un candidat compétent, intègre à la nation. Ce dernier critère sur la qualité irréprochable d’un candidat, non sur l’avidité des divers dons comme l’argent, demeure à intégrer à l’esprit citoyen pour un vote raisonnable et responsable au développement de Madagascar.
Les participants demeurent captivés de l’approche andragogique d’une pratique sur terrain de la formation. «La mise en pratique de la formation en salle auprès de la population locale d’un village d’Ambanintsena est un grand nouveau message pour nous. Nous, les participants, nous avons déjà assisté à des énièmes de formations mais cette animation en bain de foule prend l’allure d’une nouvelle tendance pour nous. Moi personnellement, je suis réellement touché. Le fruit de l’animation sur cette éducation et communication électorale à la communauté de base se sent bon aussi pour nous les formés et non moins pour les villageois de ce quartier. » A-t-il relaté Sataniaina Rebeniala, responsable de l’association « Mira Aina » de la Capitale eto Antananarivo et membre actif du FANOA, de la société civile mouvement ROHY, devant nos journalistes. Signalons que, avec la nouvelle méthodologie andragogique, le tenant et l’aboutissant de l’animation ne visent pas tout de suite à révéler le thème de l’animateur mais à auditionner les ententes des interlocuteurs, puis les animateurs de l’éducation et communication en matière d’élection canalisent l’attention de leurs publiques cibles vers la participation citoyenne à un vote libre, raisonnable et responsable d’un candidat intègre pour l’avenir, le développement et le bien de la nation non pas en fonction des dons panachés éphémères de l’esprit utilitariste. « Captivés de cette andragogie, nous devenons prêts, à notre tour, à assumer notre responsabilité à entretenir les jeunes urbains de notre association à Antananarivo. Cette animation et éducation électorale rehausseront les affermissements de nos membres. Nous nous efforcerons d’être réalistes à notre formation de ces ardents urbains.» A-t-il poursuivi notre interlocuteur.
L’instruction à cette animation communicationnelle et éducationnelle du domaine de l’élection se dispachent aussi vers les citoyens de la campagne des Régions, notamment de tous les coins du pays, par le biais du prosélytisme de ces présents initiés et qui vont apprendre à leur tour des responsables des associations ou des communautés de base et ainsi de suite. De telle sorte que cette formation aura une envergure régionale et à la fin, nationale. Pour confirmer le cas, Patricia Rasoavololonirina, leader du groupe «Miangaly », originaire de la Région du Boeny résume les trois jours de la formation au SAF FJKM Isoavina et dévoile la suivie de ce projet : « Le premier jour, la formation se tourne à l’andragogie, comme son nom l’indique, cette dernière se distingue de la pédagogie ; elle s’épuise de l’expérience vécue, elle revête la « praxis ». Au second jour, cette andragogie prend son apogée à la mise en pratique de l’animation à cette éducation et communication électorale à la population locale d’un quartier voisin d’Isoavina où nous les initiés, sous l’égide des responsables de FANOA, pourvoient cette animation. Au dernier jour, nous entamons la synthèse, le feedback. L’exhortation des citoyens aux élections se coïncide à ma connivence. Le moindre taux de participation électorale, surtout chez les femmes, de ma région, était déplorable ; je cogite que cette formation, avec les efforts de tout notre être, affaiblira le taux d’abstention. Moi personnellement, je persiste à animer aux membres de ma famille, de mon association «Miangaly», à tous les citoyens que je côtoierais aussi bien aux activités festives que religieuses… » A-t-elle dit cette mère de famille du Boeny. Notons que les participants à Isoavina, interviewés par nos journalistes auront comme caractérologie exigée par cette animation à l’éducation et la communication électorale le comportement d’être un «parent nourrissant» à tous leurs prochains publics.
Haja Nirina

Partager

Articles connexes

0 commentaire(s)

Pas de commentaire pour l'instant !

Il n'y a pas de commentaire pour l'instant, voulez-vous en écrire un ?

Ecrire un commentaire

Ecrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont marqués *

Archives

octobre 2018
L Ma Me J V S D
« sept    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031